L’ objet publicitaire : la clé d’une communication réussie

L’ objet publicitaire à la côte !  C’est l’outil idéal pour communiquer sur du long terme de manière efficace et percutante. Doté d’un fort impact pour la personne qui le reçoit : 81% des Français*utilisent eux-mêmes les objets reçus et déclarent se souvenir de la marque qui leur offre le cadeau.

81%


  • De quel budget je dispose ? (il est plus facile de partir d’un budget alloué pour cadrer la recherche)
  • Quel est l’objectif ? (est-ce pour remercier ? fidéliser ? récompenser ? distribuer lors d’un salon ou d’un évènement ?)
  • Dans quel cadre souhaitez-vous que l’utilisateur pense à vous ? (au travail, chez lui…)
  • Quelle est ma cible ? (homme/femme/enfant, jeune/retraité…)

Ensuite il est intéressant de comprendre quelles sont les raisons qui amènent une personne à conserver l’objet. Selon une étude réalisée par la 2FPCO*, plusieurs raisons ressortent :

  • L’objet est utile (83% des interviewés)
  • Il est original (44%)
  • Il est esthétique (42%)
  • Il a un aspect ludique (36%)
  • Il comporte une information utile (29%)
  • Il est associé à une marque qu’ils apprécient particulièrement (28%)
  • Il est associé à un évènement marquant (21%)

Enfin, toujours selon la 2FPCO, certains produits sont davantage attendus et désirés que d’autres. Petit tour d’horizon :

  • Les accessoires informatiques ou électronique s (clés USB, tapis souris) : 85% aimeraient en recevoir plus souvent
  • Les bagages (sac à dos, sacoche, sacs de voyage…) : 65%
  • Les tee-shirt, polos, vestes : 64%
  • Les cahiers et la papeterie (conférencier, agenda…) : 62%
  • Les montres (60%)
  • Les tasses, les verres, les mugs : 60%
  • Les instruments d’écriture : 56%
  • Les casquettes parapluies : 45%
  • Les goodies (pin’s, broches, porte-clés) : 27%

Afin de bien préparer votre projet, CPOP vous conseille, dans la mesure du possible, de ne pas s’y prendre à la dernière minute. En effet, le stock et le délai de marquage sont 2 facteurs importants et variables selon les articles.
Ne pas hésiter non plus à solliciter un échantillon du produit repéré. Cela vous permettra de confirmer ou d’infirmer votre choix en testant le produit.

*Source 2FPCO, rapport d’étude quantitative du 13/05/2013

Laisser un commentaire